Définitions

  • L’énergie mécanique est l’énergie emmagasinée par un corps, due à  sa vitesse et à sa position, par rapport à un référentiel donné – cf. Wikipedia :
    • L’énergie cinétique est l’énergie que possède un corps du fait de ses mouvements de translation et de rotation (cf. Wikipedia).
    • L’énergie potentielle mécanique est l’énergie échangée par un corps lorsqu’il se déplace tout en étant soumis à une force conservatrice (gravité, par exemple).
  • L’énergie primaire est l’énergie disponible dans la nature, avant toute transformation. Le concept est en fait assez théorique et imprécis (cf. Wikipedia) :
    • Charbon, pétrole, gaz naturel, biomasse, sont des énergies primaires dont la valeur énergétique est égale à leur pouvoir calorifique.
    • Pour le nucléaire, l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) considère que l’énergie primaire est la chaleur produite dans le réacteur par la réaction de fission. Le rendement de conversion de chaleur en électricité est supposé le même que dans une centrale thermique classique, soit 33%.
    • Pour la géothermie, l’AIE considère un rendement de conversion égal à 10%.
    • Pour les énergies non thermiques (solaire, éolien, hydraulique, etc), l’AIE considère un rendement de conversion égal à 100% ce qui, du point de vue physique, est contestable.
  • L’énergie finale est l’énergie utilisée par le consommateur final. Elle peut être mécanique, électrique ou thermique. Entre énergie primaire et énergie finale, se trouve une chaîne de transformation (cf. Wikipedia). A chaque transformation, une partie de l’énergie peut être dissipée sous forme de chaleur. Le rapport de l’énergie utile sur l’énergie consommée est le rendement.